Ce choix de tablettes était-il judicieux ?

Depuis le mois de janvier 2018, les 577 députés français vont être équipés d’iPad Mini 4 conçus par Apple et de Galaxy Tab S2 de Samsung. Un budget total de 200.000 Euros pour limiter la consommation de papier, et ainsi faire des efforts en matière de recyclage.

Plus les années passent, plus la dématérialisation du papier s’accélère. Pour ne pas être en reste et à la traîne à l’Assemblée nationale, Bruno Millienne a proposé que chaque député reçoive une tablette. Le but de ce nouvel investissement : abandonner peu à peu le papier. L’addition est cependant plutôt salée : 577 députés équipés pour 200.000 euros soit 350 Euros par député. Le choix des produits est plutôt pertinent quant à la qualité des iPads Mini et Tab S2.

Qu’en est-il sur le moyen terme ?

2 modèles en fin de vie et très chers à réparer !
Les tablettes sont pratiques : on les emmène partout, ne prennent pas de place et l’appareil tombe et l’écran casse ! Techniquement ces deux appareils sont très chers à réparer, entre 210 et 255 euros par appareil. Comme ces appareils sont en fin de production, ils ne pourront pas non plus être remplacés par le même modèle. De plus, les prix des pièces vont augmenter dans la durée étant donné la complexité de la production (ce sont des écrans vitre et lcd collés) et la rareté future.
Un conseil : pensez à la maintenance des produits.

2 modèles qui utilisent deux systèmes d’exploitation différents !

Utiliser deux systèmes d’exploitation iOs et Android oblige pour les développement futurs, à apporter des modifications complexes et coûteuses. Que ce soit en terme de sécurité des données, ce sont tout de même des textes de lois, des amendements qui vont devenir nomades et connectés. Et pour développer des applications futures ce sera double travail et donc coût double.
Un conseil : choisissez un seul système d’exploitation.

Les tablettes un gain écologique à nuancer !

D’accord pour le côté pratique et aussi pour le gain écologique. Nul doute que le coût de l’impression papier est également désastreux pour la planète. Cependant les produits technologiques utilisent des métaux précieux qui ne sont pas recyclés et l’erreur a été de choisir des produits très peu rentables en réparation. Probablement que le produit sera jeté et non réparé dès la première panne ou casse.
Un conseil : pour être éco-responsables il faut penser à la vie du produit jusqu’à son recyclage.

Nos députés auraient pu mieux faire !

Choisissez  une tablette avec un seul système d’exploitation, moins chère à réparer, réparable facilement.

Sur Android, une tablette ASUS Zenpad Z 301 M modèle récent, moins cher, mémoire extensible jusqu’à 128 gb, connecteur USB-C très pratique avec une réparation à 130 €.
Une tablette qui vaut aux alentours de 180 Euros soit un budget de 67.860 euros bien loin des 200.000 euros évoqués et des réparations même si elles restent élevés comparativement au pris de l’appareil, sont deux moins chères.
Une économie de 132.140 euros et largement de quoi dépanner nos chers députés rapidement.

Sur iOs, un iPad 5 modèle récent dont le remplacement éventuel d’une vitre tactile cassée ne dépasse les 100 euros. Des pièces de remplacement disponibles pour plusieurs années.

Un conseil : cette réflexion peut se transposer à votre entreprise.

Et si vous avez besoin d’un accompagnement

Keep Calm & Call Sam 😊

Voir notre offre  » Réparation mobile PRO »